Maison Passive

Regards sur la maison passive

Vous avez dit maison passive ?

Un habitatbioclimatique est un bâtiment dans lequel le chauffage et la climatisation sont réalisés en tirant le meilleur parti du rayonnement solaire et de la circulation naturelle de l’air.

La conception bioclimatique de l’habitat est appelée parfois bioclimatisme.

Cela consiste donc à trouver une adéquation entre l’habitat, le comportement des occupants et le climat, pour réduire au maximum les besoins de chauffer ou de climatiser ; si en plus la maison a été conçue dans le but d’être très bien isolée et ventilée, on atteint la maison passive, à savoir une maison presque autonome de par sa très faible consommation.

 

 

Maison passive et démarche bioclimatique

Une démarche bioclimatique se développe sur trois axes :

  • capter la chaleur,
  • la transformer/diffuser
  • et la conserver. Trouver un équilibre entre ces trois exigences, sans en négliger aucune, c’est suivre une démarche bioclimatique cohérente.

Qu’est-ce que la maison passive ?

Le prix de l’immobilier, la raréfaction des parcelles constructibles, la complexité technique des terrains qui restent disponibles pour construire, le prix et la pénurie d’énergies fossiles et, bien sûr, les évènements climatiques entraînent une prise de conscience chez ceux qui ont pour projet de bâtir; il est de temps de construire une maison passive ! Mais qu’est-ce qu’une maison passive ?

 

 

Le concept de la maison passive

La maison passive est, pour certains, un concept flou, bien que datant des années 70 dans le nord de l’europe; en effet, des chercheurs testèrent des maisons à l’isolation renforcée et munies d’aucune source de chaleur, le but avoué étant de réduire la consommation d’énergie de 80% environ !  On les équipa par la suite de pompes à chaleur pour la production d’eau chaude.